Luis Sepulveda

Aujourd’hui j’apprends la mort de Luis Sepulveda, un de mes auteurs favoris. J’en suis terriblement peinée. Son style, son humanité, sa grande poésie, son apparente simplicité, ses messages profonds. C’est un grand homme que nous perdons aujourd’hui.

Une vie d’aventurier

Luis Sépulveda n’a pas eu une vie facile. Ayant milité très tôt dans les jeunesses communistes, il est arrêté à la suite du coup d’Etat du général Pinochet en 1973. Après deux ans et demi d’emprisonnement pour « trahison », il voit, grâce à Amnesty International, sa peine commuée en un exil de huit ans en Suède. Sépulveda restera en Amérique latine et fonde des troupes de théâtre en Équateur, au Pérou et en Colombie, puis s’engage dans la lutte armée aux côtés des sandinistes au Nicaragua. Dans les années 1980, il s’établit en Europe, d’abord à Hambourg où il devient grand reporter. Finalement il s’installera en Espagne en 1996. Il est décédé à l’âge de 70 ans du coronavirus. ( article issu de « Guyane 1 »).

Le premier roman de Sepulveda, à lire absolument. Pour adultes et adolescents.
Lecture plaisir. A lire seul pour adultes et adolescents ou à lire à un enfant ( à partir de 6ans) en plusieurs jours. Très beau message.
Ici c’est le militant de Greenpeace qui écrit. Un vocabulaire riche qui convient à des adultes et adolescents, mais peut être lu avec un peu d’aide lexicale à partir de 8 ans.

Adieu Monsieur Sepulveda, merci pour votre oeuvre, merci pour cette trace que vous avez laissée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s